Treuil manuel, composant-clé d’un dispositif de levage ou de remorquage



Un treuil est un appareil de levage muni d'un cylindre tournant sur son axe. Celui-ci accueille la sangle, le cordage, câble en acier monté et connecteur (mousqueton). Un treuil manuel est à enroulement par manivelle. Monté sur des appareils de levage, comme un gerbeur, il permet de maintenir sur place, déplacer ou tirer des charges lourdes. Manchonné avec cosses, il compte parmi les accessoires de levage et d'arrimage. A vis sans fin ou à engrenage, ce dispositif peut aussi embarquer des élingues et des crochets. Galvanisé, il résiste mieux à la corrosion et aux intempéries.
Dans le cas d’un treuil de levage, un cliquet et frein manuel complètent le système. Pour un treuil de traction, le cliquet est anti retour. On note aussi un tendeur de chaine et une goupille de sécurité. Enfin, contrairement à un treuil électrique, il ne nécessite aucune source d’énergie particulière pour fonctionner.

Des variantes de treuil


Un treuil manuel peut se décliner en cric. La manivelle est alors une roue, et le pignon un cylindre. On note aussi une potence treuil destinée à déplacer des poutres et autres éléments de charpente.
Des vérins peuvent aussi prendre la forme d’un treuil linéaire. Des vérins hydrauliques ou pneumatiques servent à créer un mouvement mécanique.
On note aussi des portiques qui sont des treuils de poutrelles de révision. Ils embarquent un palonnier servant à l’ensemble des poutrelles dédiées au contrôle d’un ouvrage.

Capacité de levage


Pour décupler la capacité de levage d’un treuil manuel, il suffit d’ajouter des moufles. Un test sur les meilleurs treuils manuels a permis de mettre en évidence l’utilité d’un mouflage composé d’un certain nombre de poulie.

Treuil de halage


Sur un chantier naval, un treuil manuel se présente sous forme de treuil de halage ou tire fort. Il permet de tracter ou soulever tous types de charges. En effet, le halage consiste à faire avancer un bateau le long d’une rivière ou d’un canal, via un engin automoteur. Il révèle aussi son utilité dans le déplacement d'une charge roulante sur surface plane ou en faible pente. Enfin, le treuil manuel de halage à sangle diminue les dégâts potentiels, en cas de rupture.

Plan et treuil


Le palan et le treuil se distinguent par le sens de la force appliquée. En effet, le premier joue le rôle d’un chariot élévateur, en tirant à la verticale. Le second tire quant à lui à l’horizontale.

D’où vient la couleur du vin ?